Reconnaissance des médecines traditionnelles

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu officiellement l’intérêt de la médecine chinoise en 2002. En 2013, il a élaboré sa « Stratégie de l’OMS pour la médecine traditionnelle pour 2014-2023 » en réponse à une résolution de l’Assemblée mondiale de la Santé sur la médecine traditionnelle.

Cette Stratégie a pour objectif d’aider les États Membres à :

  • mettre à profit la contribution potentielle de la médecine traditionnelle à la santé, au bien-être et aux soins de santé centrés sur la personne ;
  • favoriser un usage sûr et efficace de la médecine traditionnelle au moyen de la réglementation, de la recherche et de l’intégration des produits, pratiques et praticiens de MT dans les systèmes de santé, le cas échéant.

Elle définit la médecine traditionnelle comme étant « la somme totale des connaissances, compétences et pratiques qui reposent sur les théories, croyances et expériences propres à une culture et qui sont utilisées pour maintenir les êtres humains en bonne santé ainsi que pour prévenir, diagnostiquer, traiter et guérir des maladies physiques et mentales. ».

En 2018, l’OMS ajoute, dans sa nouvelle « Classification internationale des maladies (CIM-11) », un chapitre dédié à ces médecines traditionnelles auxquelles la MTC se rattache.

retour à la page MTC