Moxibustion

La moxibustion consiste à réchauffer – à l’aide des moxas – un point d’acupuncture et à faire pénétrer la chaleur à travers la peau. Le terme moxa aurait pour origine le mot japonais Mogusa qui désigne une variété d’armoises, la plante avec laquelle les moxas sont généralement fabriqués. Ceux-ci se présentent le plus souvent sous la forme de boulettes, de cônes ou de bâtonnets. C’est la chaleur dégagée par leur combustion qui stimule les points d’acupuncture.

Les effets thérapeutiques

La technique peut être utilisée seule ou combinée au traitement par les aiguilles d’acupuncture. Elle serait la plus vieille forme de thérapie de la Chine. Ses effets thérapeutiques sont, de façon générale, d’activer et de faire circuler le Qi et le Sang dans les Méridiens. La moxibustion permet de prévenir ou de traiter des problèmes comme les douleurs rhumatismales, articulaires et musculaires, certains problèmes digestifs comme la diarrhée, et des troubles gynécologiques comme les menstruations douloureuses et certaines infertilités. Chez l’homme, elle permet de traiter l’impuissance et l’éjaculation spontanée. On l’utilise fréquemment dans le traitement des personnes fatiguées ou atteintes de maladies chroniques afin de renforcer leur énergie vitale. Enfin, le moxa est aussi très utile dans certains cas d’anémie.

Mise en garde

Avec la facilité de se procurer des bâtons de moxa, certaines personnes pourraient être tentées de s’autotraiter à l’aide de la moxibustion : ceci est fortement déconseillé car elle peut causer des malaises. Cette pratique étant créée et développée dans le cadre de la MTC, seul votre thérapeute professionnel pourra vous indiquer ce qui est approprié.

retour à la page MTC